Thiébaut de Berneaud, Voyage à Ermenonville

De nombreux ouvrages ont été consacrés au parc à fabriques d'Ermenonville, lieu de mémoire des fidèles de Rousseau. Inscrit dans cette vogue, le Voyage à Ermenonville de Thiébaut de Berneaud mêle description du site, biographie de l'écrivain et confidences personnelles. Il se divise en neuf promenades, complétées par un plan et des notes1.

L'Homme des champs est convoqué dans la cinquième promenade, consacrée au “désert”, partie aride du domaine reliée toutefois à un “grand lac”, sur les bords duquel se trouve un “Monument des anciennes amours”, où des inscriptions empruntées à divers auteurs évoquent les peines sentimentales. Ce site conduit sans surprise le locuteur à songer aux amours de Julie et Saint-Preux et à citer La Nouvelle Héloïse. La vue d'une pervenche lui rappelle alors les amours mêmes de Rousseau, et Clarens, “sur les bords du lac de Lausanne2”. Puis il reprend sa marche, sur un sentier qui l'éloigne des rives du lac avant de l'y ramener, en un lieu où

[…] deux vues délicieuses éveillent l'attention, l'une plane sur le lac et embrasse ses bords enchanteurs, l'autre présente une masse d'eau, dite la Foursière, que couronnent dans le lointain les ruines de Chaalis, qu'on aperçoit à travers des groupes d'arbres diversement nuancés.

Quels sublimes aspects, quels tableaux romantiques !
Sur ces vastes rochers, confusément épars,
Je crois voir le génie appeler tous les arts.
Le peintre y vient chercher, sous des teintes sans nombre,
Les jets de la lumière et les masses de l'ombre :
Le poète y former ses plus sublimes chants :
Et le sage y trouver des souvenirs touchans3.

On entre ensuite dans un bois planté sur un joli coteau : c'est une promenade très-agréable4.

Vers concernés : chant 3, vers 304-310.

Ailleurs, Thiébaut de Berneaud cite L'Imagination5, et il évoque Delille à propos du parc voisin de Mortefontaine6.

Accès à la numérisation du texte : Gallica.


Auteur de la page — Hugues Marchal 2019/05/30 20:32


1 Arsenne Thiébaut de Berneaud, Voyage à Ermenonville, contenant des détails sur la vie et la mort de J.-J. Rousseau, le plan du pays et la flore d'Ermenonville […], Paris, chez l'auteur, 1826.
2 Id., p. 110.
3 NDA : “DELILLE, l'Homme des champs, chant III, v. 3O4 et suivans.”
4 Id., p. 112.
5 Id., p. 128 et 276.
6 Id., p. 168.