Razoumovski, Coup d'œil géognostique sur le Nord de l'Europe

Le naturaliste russe Grigori Kirillovitch Razoumovski publie en 1816 ce Coup d'œil géognostique sur le Nord de l'Europe en général et particulièrement de la Russie, dont le contenu relève essentiellement de la géologie. L'ouvrage est remanié en 1819, édition suivie ici.

Razoumovski emploie un syntagme utilisé par Delille pour qualifier les hautes montagnes au chant 3 de L'Homme des champs, mais l'absence de toute allusion à cette source empêche de considérer ces mots comme une citation consciente, car l'expression du poète avait été diffusée dès 1798, dans la traduction par Say d'un ouvrage de Helen Williams, puis reprise dans d'autres textes dans les deux ans séparant cette publication de celle de la première édition du livre de Delille. On a probablement affaire ici à une formule perçue comme un lieu commun.

[Horace de Saussure] nous fit pour ainsi dire toucher du doigt et de l'œil, les débris de ces vieux ossemens du monde brisés ; il nous en ſit suivre la marche, il en fixa les limites hors des enceintes des lits creusés par d'énormes courans, qui forment depuis tant de siècles les belles, riantes, et aujourd'hui populeuses vallées des Alpes1.

Vers concernés : chant 3, vers 340.


Auteur de la page — Hugues Marchal 2019/08/06 00:33


1 Grigori Kirillovitch Razoumovski, Coup d'œil géognostique sur le Nord de l'Europe en général et particulièrement de la Russie […] Seconde édition fortement remaniée, Berlin, E. H. G. Christiani, 1819, p. 2 (nous soulignons).