“L'Homme des champs, ou les Géorgiques françaises” (Le Spectateur du Nord)

Le Spectateur du Nord reprend dès sa livraison d'octobre 1797 un extrait de la préface de L'Homme des champs, diffusé par les éditeurs du poème afin d'annoncer le lancement prochain de l'ouvrage et de solliciter des souscripteurs.

Le fragment de Delille est identique à celui qu'on retrouvera, un mois plus tard, dans l'Intelligenzblatt der allgemeinen Literatur-Zeitung, nous le reproduisons donc pas. En revanche, plusieurs détails importants distinguent l'article du Spectateur du Nord de l'annonce publiée par le journal d'Iéna.

L'introduction varie légèrement\ : après le titre “L'homme des Champs, ou les Géorgiques Françaises ; Poëme en IV. Chants, par Jacques Delille”, l'article débute par une phrase présentant la mise en vente comme imminente : “Nous nous empressons d'annoncer ce poëme qui est sous presse et qui ne tardera pas à paroître1”.

Surtout, les listes qui suivent, dans l'annonce de novembre, sont ici absentes. Le mensuel de Hambourg élimine ces indications commerciales, ou plutôt les reporte dans une autre section, puisque juste après l'extrait de la préface, l'article se contente d'indiquer : “Les éditeurs de ce poëme en feront paroître plusieurs éditions. (Voyez-en le détail sur la couverture de ce Journal2).

  • Accès à la numérisation du texte : Gallica.

Auteur de la page — Hugues Marchal 2017/12/30 20:39


1 Le Spectateur du Nord, t. IV, n° 10, octobre 1797, p. 106.
2 Id., p. 108. Ce paratexte n'ayant pas été conservé dans les éditions reliées, nous n'avons pas été en mesure de retrouver ces compléments pour les comparer aux indications données dans l'Intelligenzblatt.