Burr, "Der Bienenzucht-Verein in Würtenberg" (Bienen-Zeitung)

Burr présente la société d'apiculture du Würtenberg dans ce bref article, paru en 1847 dans la Bienen-Zeitung.

Le chant 3 de L'Homme des champs est cité pour vanter la dignité des abeilles :

Wahrhaftig ! Der Franzose Delille hat recht, wenn er über dieses wunderbare Insekt, von welchem der grosse Naturforscher Bonnet sagt : “Jedes Insekt bietet eine Welt voller Wunder dar, in der Biene aber scheinen zwei Welten zusammen zu kommen !” ausruft1:
                    Chefs d'oeuvre d'une maine [sic]
                         en merveille feconde [sic],
                    Dont un seul prouve un Dieu,
                         Dont un seul vaut un monde2 !

Vers concernés : chant 3, vers 575-576.

  • Accès à la numérisation du texte : HathiTrust.

Auteur de la page — Hugues Marchal 2018/12/27 13:01


1 “Vraiment ! Le Français Delille a raison de décrire ainsi cet insecte merveilleux, dont le naturaliste Bonnet dit : 'Chaque insecte en soi représente un monde plein de merveilles, mais dans l'abeille deux mondes semblent s'unir !' ”
2 Burr, “Der Bienenzucht-Verein in Würtenberg”, Bienen-Zeitung, 3e année, n° 20, 15 octobre 1847, p. 154.