François Pérennès

François Pérennès (1811-1867), né à Lannion en Bretagne, s'essaie à la poésie dans sa jeunesse, mais c'est en tant qu'exégète et lexicographe qu'il se distingue. Passant pour un “martyr du travail”, comme l'indique son épitaphe au cimetière du Montparnasse, il participe aux sommes que forment l'Encyclopédie catholique (1839-1848) de Jean-Baptiste Glaire et l'Encyclopédie théologique (1855-1866) de Jacques-Paul Migne.

  • Notice du catalogue de la BnF : lien.

Auteur de la page — Timothée Léchot 2018/09/26 22:59
Relecture — Morgane Tironi 2022/08/05 18:09