Nansouty, "Causerie scientifique. Sciences appliquées" (Le Temps)

Dans ce feuilleton scientifique du Temps en date du 5 cotobre 1898, Max de Nansouty compile des nouvelles hétéroclites, concernant le sismographe, les poussières atmosphériques, un bassin d'essai naval mis aux point aux États-unis et enfin le “discrédit” dans lequel est tombé, chez les élégantes, le corail.

C'est à propos de ce dernier thème que le vulgarisateur cite deux vers de L'Homme des champs, saisis non pour leur validité épistémologique, mais en tant que bribe d'un passé révolu, archive d'une mode désormais morte.

C'est pourtant une jolie chose que le corail mais les plus belles choses ont le pire destin. Apres avoir connu les triomphes de la mode et les joies de la vogue, cette aimable forme du carbonate de chaux est tombée dans un lamentable discrédit.

Eponges, polypiers, madrépores, coraux.
Des insectes des mers miraculeux travaux !

chantait le bon Delille. Que dirait-il en lisant les révélations du Journal of the Society of arts ! En voici le résumé.

Les éponges ont bien résisté, car on se lave encore passablement dans les régions civilisées, et ni l'éponge artificielle, ni le traditionnel faubert n'ont encore remplacé, le produit naturel sur les lavabos qui se respectent.

Mais allez donc parler de corail aux petites dames ! Ce serait la disqualification immédiate.

[En Inde, on a] fini par faire des offres pour la vente d'un fort stock de corail précisément aux établissements d'où il provenait. Il est impossible, on en conviendra, de s'entendre sur des bases pareilles à la rigueur, on peut échanger des bons procédés, mais du corail, cela n'est pas admissible.

Voici donc que les insectes des mers pourront, travailler en Méditerranée tout à leur aise, sans avoir à redouter désormais les attaques da l'infanterie, pas plus que de la cavalerie des plongeurs, leurs séculaires ennemis. Tout passe, tout lasse : la mode est inconstante et infidèle1.

Vers concernés : chant 3, vers 241-242.

  • Accès à la numérisation du texte : Gallica.

Auteur de la page — Hugues Marchal 2020/05/16 16:26


1 Max de Nansouty, “Causerie scientifique. Sciences appliquées”, Le Temps, 5 octobre 1898, [p. 3].