Moysant et Lévizac, Bibliothèque portative des écrivains françois

Anthologie réunie par François Moysant, alors émigré en Grande-Bretagne, la Bibliothèque portative des écrivains françois… fut publiée une première fois à Londres, en 1800 chez un éditeur auquel Delille fut lié, Dulau. Une “seconde édition considérablement augmentée et sur un nouveau plan”, signée cette fois par Moysant et l'abbé de Lévizac, paraît en 1803.

Delille, dont des extraits de la traduction des Géorgiques de Virgile figuraient déjà dans la première édition, reçoit alors une place considérable, via l'adjonction d'abondants extraits des Jardins et de L'Homme des champs, absents de la première édition. Le chant 3 de L'Homme des champs est reproduit dans sa quasi intégralité. Seuls un petit fragment sur l'herborisation et l'ultime mouvement, portant sur la chatte Raton, ainsi que les notes, sont omis.

L'ouvrage semble avoir été principalement diffusé dans les pays de langue anglaise.

En raison de la taille de l'extrait, nous ne reprenons que le texte qui lui sert d'introduction dans l'ouvrage :

     § 66. Charmes de l'étude des trois règnes de la nature.

N.B. L'auteur a suivi dans cette vue générale de la nature le système de Buffon, non qu'il le croie vrai dans tous ses détails, mais parce qu'il l'a jugé très-propre à offrir à l'imagination et de grands et sublimes tableaux ; et l'on ne peut disconvenir que ceux qu'il a tracés ne soient d'une beauté achevée1.


Vers concernés : chant 3, vers 1-444 et 465-620

Accès à la numérisation du texte : Google Books.


Auteur de la page — Hugues Marchal 2017/02/11 21:47
Relecture — Morgane Tironi 2022/08/16 22:37


1 Bibliothèque portative des écrivains françois, ou choix des meilleurs morceaux extraits de leurs ouvrages […] par MM. Moysant et de Lévizac (2de éd.), Londres, Dulau and Co, 1803, t. III, livre I et II, p. 276.