Boreau, "L'Agneau de Scythie" (Mémoires de la Société d'agriculture, sciences et arts d'Angers)

Le botaniste Alexandre Boreau publie en 1854, dans les Mémoires de la Société d'agriculture, sciences et arts d'Angers, cette brève étude sur “L'Agneau de Scythie”, une plante fameuse pour avoir donné lieu à une légende lui prêtant des caractères animaux. Boreau cite ces mythes et les textes qui les ont archivés, dont des vers tirés de la Seconde Semaine de Du Bartas, puis il rappelle que le végétal mythique n'était formé que des racines d'une fougère.

Le chant 3 de L'Homme des champs est mentionné dans une note ajoutée au nom de Du Bartas.

Les poésies de cet auteur obtinrent, pendant sa vie, un succès inouï […]. Aujourd'hui elles gisent ignorées dans la poussière des bibliothèques. Son nom a fourni une antithèse à Delille, lorsqu'en parlant du rat il a dit :

     …… dont la dent téméraire
     Ronge indifféremment Dubartas ou Voltaire1.

Vers concernés : chant 3, vers 643-644.

Accès à la numérisation du texte : Internet Archive.


Auteur de la page — Hugues Marchal 2019/08/06 16:54


1 Alexandre Boreau, “L'Agneau de Scythie”, Mémoires de la Société d'agriculture, sciences et arts d'Angers, 2e série, 5e volume, 1854, p. 184.